Soleil couchant d’hiver sur les Drus.

S’éloigner pour mieux le photographier. Ce sommet je le photographie la plupart du temps depuis le versant des Aiguilles Rouges ou depuis le bas dans la vallée, où il nous surplombe le plus.
En pleine journée la lumière est souvent trop forte, je privilégie alors les heures tardives, lorsque le soleil apporte une teinte plus marquée sur le granit, comme ici le orange et le jaune.